Contact
Accès client
Nos newsletters

ANTICIPER SA RETRAITE, UNE STRATÉGIE LONG-TERME À CONSIDÉRER DÈS LE DÉPART

La retraite constitue une problématique essentielle des français résidents et non-résidents. Notre système de retraite par répartition est complexe et montre des signes de faiblesses inquiétants du fait du déséquilibre croissant entre les cotisants et les retraités. Un autre facteur non négligeable est le fait que l’espérance de vie ne cesse d’augmenter. Le temps de la vie à la retraite s’accroît en conséquence et peut durer plus de 30 ans. Cette nouvelle réalité exige que vous constituiez un capital conséquent pour faire face aux différentes étapes de cette nouvelle vie et pallier aux insuffisances du système de retraite.

Mieux comprendre comment le système fonctionne est une condition indispensable pour anticiper et préparer sa retraite (retraite de base, complémentaire, trimestres taux plein, durée de cotisation…. )

EN SAVOIR

La loi sur la réforme des retraites de 2010 prévoit un recul de l’âge légal de départ à la retraite pour les générations nées à compter du 1er juillet 1951. Ce recul a été accéléré par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2012. L’âge de départ à la retraite est porté à 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955. Dans le même temps l’âge d’attribution automatique du taux plein (âge légal + 5 ans) est relevé et atteint 67 ans pour les assurés nés à compter du 1er janvier 1955.
Les périodes d’activité accomplies à l’étranger dans un État lié à la France par un accord de sécurité sociale peuvent, sous certaines conditions, être prises en compte pour la détermination du taux de liquidation de la pension de retraite.

Dans le cadre de la seule législation française, les périodes d’activité à l’étranger accomplies avant le 1er avril 1983, qui peuvent ou qui auraient pu faire l’objet d’un rachat, sont prises en compte.

EN SAVOIR

En résumé, après avoir cotisé durant l’ensemble de sa carrière, un cadre français récupèrera à la retraite 50% de son ancien salaire selon la réforme 2010 et un cadre supérieur seulement 34% de son ancien salaire. Anticiper sa retraite et se prémunir d’une baisse considérable de son niveau de vie grâce à la constitution de revenus complémentaires apparaît donc comme une mesure plus que nécessaire.Entre 25 et 35 ans, les actifs accordent une importance relative à leur retraite alors que ces années constituent d’ores et déjà une période stratégique à ne pas négliger pour mettre en place des solutions minimisant l’impact de cette baisse de revenus disponibles.

Votre conseiller Pierre & Placements vous aidera à déterminer vos besoins et à mettre en place une stratégie d’épargne retraite adaptée à vos objectifs. Il vous assistera dans la constitution de votre patrimoine et la préparation de revenus complémentaires face aux réformes actuelles et futures des systèmes de retraite.

EN SAVOIR